Ipcinfo home

Map detail

Haiti: Situation actuelle de la sécurité alimentaire chronique - Octobre 2015-2018/20

01/10/2015 - 31/10/2018
Haiti
Subtitle
Environ 43% de la population sont en insécurité alimentaire chronique modérée ou sévère
Description

Selon l'analyse IPC de l'insécurité alimentaire chronique menée en Octobre ici à 2015*, 70% de la population se trouve en insécurité alimentaire chronique. parmi eux, 43% sont en insécurité alimentaire chronique modérée ou sévère (IPC Level 3 et 4). 

 

Toutes les zones analysées ont été classées en insécurité alimentaire chronique modérée (niveau 3) ou en insécurité alimentaire chronique sévère (niveau 4): Nord-Ouest, Nord-Est, Centre, Sud-Est, Nord en partie, Artibonite en partie. 

 

Classification de la sévérité de l’insécurité alimentaire:

 

  • Environ 15% de la population des zones analysées sont en insécurité alimentaire chronique sévère (niveau 4) ce qui correspond à une situation dans laquelle les ménages souffrent de déficits saisonniers de la quantité d'aliments durant plus de 4 mois de l'année, ne consomment pas un régime de qualité adaptée et sont susceptibles d'avoir des enfants présentant des retards de croissance sévère. 
  • Environ 28% de la population sont en insécurité alimentaire chronique modérée (niveau 3) ce qui correspond à une situation dans laquelle les ménages souffrent de légers déficits continus de la quantité d'aliments et/ou de déficits saisonniers de la quantité d'aliments durant 2 à 4 mois de l'année. Ils n'ont pas un régime de qualité adaptée et sont susceptibles d'avoir des enfants présentant des retards de croissance modérés. 
  • Environ 31% de la population se trouvent en insécurité alimentaire légère (niveau 2) ce qui correspond à une situation dans laquelle les ménages peuvent régulièrement avoir accès à un régime adapté en terme de quantité mais ne consomment pas toujours un régime de qualité adaptée. Ils ne sont pas susceptibles d'avoir des enfants présentant des retards de croissance. 

 

Facteurs limitants et sous-jacents: 

 

L’accès des ménages à l’alimentation est considérablement limité en raison du faible pouvoir d’achat des ménages et la forte dépendance du marché pour les produits alimentaires de base. L'accès inadéquat à l'eau potable qui affecte plus de la moitié des ménages dans toutes les zones constitue un facteur limitant majeur.

La récurrence et la forte exposition aux aléas d’une part et certains facteurs liés aux moyens d’existence d’autre part constitue des facteurs sous-jacents majeurs contribuant à l’insécurité alimentaire chronique. Entre autres facteurs, on peut citer:

  • Le faible niveau d'alphabétisation et de scolarisation ;
  • La précarité des sources de revenu ;
  • La dégradation des ressources naturelles (sol, eau et forêts) ;
  • La faible disponibilité et le mauvais état des infrastructures.

 

Implications pour les interventions dans les zones les plus touchées: 

  • Pour les ménages classés au niveau 4 (environ 15% de la population analysée) il est nécessaire de mettre en oeuvre, de manière urgente, des programmes de protection sociale visant l’amélioration de la qualité et la quantité de la consommation alimentaire, ainsi que des programmes complémentaires pour faire face aux facteurs sous-jacents en vue de réduire substantiellement l'insécurité alimentaire et la malnutrition chronique;
  • Pour les ménages situés dans les zones de niveau 3 (environ 28% de la population analysée), il est nécessaire de manière urgente, de mettre en oeuvre des programmes qui adressent les facteurs sous-jacents pour augmenter la qualité et la quantité de la consommation alimentaire et réduire la malnutrition chronique.

 

* Les résultats de l’analyse IPC de l'insécurité alimentaire chronique en Haïti reste valable pour 3 à 5 prochaines années, en l'absence de changements structurels majeurs.

 

Télécharger ci-dessous le rapport IPC sur l'insécurité alimentaire chronique en Haïti (en français)>>

Food Security ClustersFEWS NETFAOThe Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS)CARE InternationalACF
The World Food Programme (WFP)unicefSICASave the ChildrenOxfamThe Joint research Center (JRC) of the European CommissionIGAD