Ipcinfo home

Map detail

République Démocratique du Congo (RDC): Situation actuelle de l’insécurité alimentaire aiguë Septembre 2015 – Mars 2016

01/09/2015 - 31/03/2016
Democratic Republic of the Congo
Subtitle
13ème cycle d’analyse IPC de la RDC
Description

Les analyses du 13ème cycle IPC ont couvert les zones rurales du Nord Kivu, du Sud Kivu, du Maniema, du Kongo Central et des anciennes provinces de l’Orientale, du Katanga et de l’Equateur. Les travaux des groupes de travail techniques ont permis de mettre en exergue:

  • 7 territoires présentant des zones en urgence (phase 4) dans les Provinces du Maniema (Punia), de l’ex-Katanga (Nyunzu et Manono), de l’ex-Province Orientale (Sud Irumu), du Nord Kivu (Béni et Walikalé) et du Sud Kivu (Shabunda);
  • 6 territoires dans leur intégralité en crise (phase 3) et 29 territoires incluant des zones en crise (phase 3);
  • 20 territoires sous pression (phase 2);
  • 17 territoires et 3 provinces (ex-Bandundu, ex-Kasaï Occidental et ex-Kasaï Oriental) non classifiés faute de preuves suffisantes pour l’analyse.

Comme aux précédents cycles d’analyse IPC, les zones classifiées en urgence (phase 4) sont principalement le fait de conflits et de violences armés, entraînant d’importants mouvements de populations et affectant gravement les moyens d’existence de ces dernières. Par contre, la zone de Punia, dans le Maniema, est victime d’une forte détérioration de la situation de la sécurité alimentaire de par une situation cumulant de graves problèmes structurels persistants et la propagation d’effets collatéraux des conflits armés dans les provinces voisines.

 

Au total, le nombre de personnes en crise alimentaire et des moyens d’existence aiguë (phases 3 et 4) est estimé à 4,5 millions de personnes dans les zones qui ont été classifiées. On note une diminution de la proportion de la population en crise par rapport au dernier cycle IPC malgré une faible différence en nombre absolu : ceci est dû aux différentes bases de référence utilisées pour le calcul de la population totale en RDC.

 

Recommandations pour la réponse: 

  • Il importe de poursuivre le suivi systématique de la situation de l’insécurité alimentaire dans les zones en crise et en urgence.
  • Des actions pour sauver les vies et éviter l’effondrement des moyens d’existence doivent être menées dans les zones en phase d’urgence (phase 4) dans les Provinces du Maniema, de l’ex-Katanga, de l’ex-Orientale, du Nord Kivu et du Sud-Kivu.
  • Quant aux zones en crise (phase 3), l’objectif sera de protéger les moyens d’existence, prévenir la malnutrition et prévenir les décès en combinant les activités d’urgence et les programmes de redressement adaptés au contexte de chaque zone/territoire. Par ailleurs, les territoires en phase sous pression nécessitent de programmes multisectoriels capables de transformer de façon substantielle l’économie de ces régions et créer des richesses.
  • Il importe également que des efforts soient fournis pour la mise à disponibilité d’informations pour les provinces non analysés lors de ce présent cycle : inclusion des acteurs de transition et de développement et réalisation d’enquêtes.
Food Security ClustersFEWS NETFAOThe Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS)CARE InternationalACF
The World Food Programme (WFP)unicefSICASave the ChildrenOxfamThe Joint research Center (JRC) of the European CommissionIGAD